M E E M - Ardèche 07
Photos centre NRJ
le personnel NRJ
Projets 2018
  • maintien en 2018 de l'aide apportée aux centres 24 000 € annuel (alimentation, animation, salaires)
  • renouvellement en 2018 de l'aide apportée à l'école oasis de mantasoa - première école du meem ouverte en 1990 --> 800 €
  • versement à NRJ de 2 000 € (don exceptionnel provenant de la famille de cathy décédée en 2018)
  • aide financière de 5 000 € pour un forage dans la ferme de Mahitsy appartenant à NRJ
  • installation à NRJ pour 2 000 € de panneaux photovoltaïques au gîte de nuit leur permettant d'avoir de l'électricité
  • réparation du mur de Vonjy à hauteur de 1 320 €


Principales REALISATIONS
pt_sdc10220
De 1992 à 2002, le MEEM a réalisé :
  • 2 écoles maternelles, 2 écoles primaires, 2 cantines, 2 vestiaires publics, 5 unités sanitaires et d'alphabétisation
  • 1 atelier de fabrication de lunettes de vue
  • 1 atelier de menuiserie et 1 atelier de poterie
  • et s'est impliqué dans une ferme école et un gîte de nuit
Parallèlement, pendant 5 ans, le MEEM a monté et géré en brousse des programmes de développement agricole : élevage de boeufs, zébus, porcs, volailles, lapins, maraîchage, pisciculture, apiculture, reforestation et notamment la création d'une plantation de 125000 pieds d'ananas sur 40 hectares.
Réalisations 2002 à 2005
Dès 2003, la situation politique sociale et économique de Madagascar s'améliorant, ainsi que le soutien constant du MEEM pendant ces 10 années auprès de ses bénéficiaires, a permis à l'Association française de se retirer progressivement en rétrocédant aux responsables locaux (Etat, Communes, Communautés religieuses, parents d'élèves, groupements de paysans), les établissements créés et les frais y incombant (matériel scolaire, paiement des salaires, soutien alimentaire).

C'est aussi la façon de concevoir l'aide humanitaire du MEEM :
- créer lorsqu'il y a un manque,
- soutenir tant que nécessaire,
- se retirer dès que possible,

après avoir responsabilisé les communautés intéressées et s'être assuré de la continuité du suivi par les autorités locales.

Depuis 2006 et jusqu'à ce jour, le MEEM a décidé de s'investir uniquement dans les Centres NRJ et VONJY à Tananarive, où les structures d'accueil se sont agrandies.
Créer un site avec WebSelf